The Midnighters

Forum RPG inspiré du roman The Midnighters
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Une matinée bien difficile [PV Satsuki]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Toshiro Bloodice

avatar

Messages : 32
Date d'inscription : 22/05/2010

Carte Civile
Type:: Midnighter
Nom et Prénom: Toshiro Bloodice
Don/Pouvoir/Arme/Particularité:: la glace

MessageSujet: Une matinée bien difficile [PV Satsuki]   Lun 24 Mai - 0:10

La nuit venait à peine de se terminer lorsqu’une langue baveuse s’attaqua au visage de Toshiro. Lentement il se réveilla repoussant à deux main le chiot qui lui léchait le visage. Il s’était endormi dans la bibliothèque comme un idiot. Paniqué il s’empressa de regarder la pendule, six heure trente, la librairie ouvrait dans une demi-heure pour l’inventaire, il fallait qu’il file et vite. D’un bon, le petit garçon se releva et remit le livre qu’il avait commencé la nuit précédente à sa place. Il se précipita ensuite dans la grille d’aération poussant le petit chiot devant lui, il parcourut le long couloir d’acier en quelques minutes et finit par sortir de la bibliothèque sans encombre. Se laissant tomber contre le mur, il soupira, heureusement que Yuuki était intervenu, sinon il se serait retrouvé au poste de police avant même d’avoir compris ce qui se passait. Sa main squelettique fouilla dans la poche de son pantalon trop large pour un sortir un petit sucre qu’il donna au chiot en guise de remerciement.

« Merci mon gros, tu m’as encore sauvé la mise. »

Mais la dure réalité ne tarda pas à revenir au galop. Un grand bruit se fit entendre. Un orage ? Non, juste son estomac qui criait famine. Cela faisait bientôt deux jours qu’il n’avait pas réussis à trouver de quoi se mettre quelque chose sous la dent. Les gens gaspillaient de moins en moins et ce pour son plus grand malheur, mais peut-être que cette journée lui porterait chance ? Qui sait… Se relevant lentement il entreprit de faire la tournée des poubelles du quartier résidentiel, le concierge ne devait pas encore être levé, il aurait peut-être une chance de ne pas se faire voir. Yuuki sur les talons, il s’engagea donc sur le chemin qui menait aux résidences. Mais il fallait croire que le jour de chance n’était pas pour aujourd’hui.

Un groupe d’adolescents en partance pour le lycée l’interpella. Toujours les mêmes, ces débiles boutonneux l’avaient pris en grippe depuis qu’il avait écrasé un des leurs en bataille à un contre un. Mais ils étaient nombreux, cinq et lui était seul. Il avait interdit à Yuuki de l’aider, c’était son affaire, et puis il avait trop peur que le petit chiot soit blessé. D’un rapide signe de la main, il ordonna au chien de filer dans les buissons. Toshiro n’avait pas pour habitude d’y aller dans la délicatesse, si bien qu’à peine le premier boutonneux l’avait traité de minus que son poing droit s’enfonça dans son visage mou. La bagarre s’enchaîna rapidement. Tous se jetèrent sur l’enfant. Toshiro savait où frapper, mais sa force de fourmis ne pouvait rien contre les cinq lascars alors qu’eux le sonnaient à chacune de leurs attaques, si piteuses soit elle.

Les vêtements déchirés, l’arcade et la lèvre ouvertes Toshiro allait perdre, il le savait. Mais c’était sans compter sur sa bonne étoile qui lui apporta une aide précieuse ce jour-là.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yuuno Shimaku

avatar

Messages : 97
Date d'inscription : 05/01/2010
Age : 20
Localisation : Il doit être calme et éclairé par la lumière lunaire le soir

MessageSujet: Re: Une matinée bien difficile [PV Satsuki]   Mer 14 Juil - 12:48

6h45, Satsuki se réveilla en sursaut ce matin-là, elle transpirait.. Passant sa main sur son front pour essuyer la sueur, elle lâcha un murmure

"Foutu cauchemar..."

Mais quel était donc ce cauchemar? Ça vous intéresse avouez! Bon bon, très bien. Je vais vous en toucher deux mots. Ce cauchemar est toujours le même.Aussi triste soit-il, il était toujours présent. Juste avant qu'elle se réveille, ces même images traversent son esprit sans qu'elle puisse le contrôler. Ces images sont celles du suicide de sa mère. Sa mère, si gentille et aimante. Comment avait-elle pu se laisser aller a ce point? ça vous étonne hein? Ben j'vous le dirais pas! Mais je vais quand même vous conter son cauchemar:

Elle revoyait sa mère, assise dans sa chambre, les cheveux en batailles et les yeux cernés d'un bleu foncé renfermant une tristesse infinie et un grand regret. Celui de laisser sa petite fille seule alors qu'elle n'avait que 9ans. Elle s'en voulait atrocement. Mais la douleur était bien trop grande pour continuer a vivre.Si bien que la jeune femme mit fin a ses jours devant les yeux de sa fille. Celle-ci était en larmes, ne sachant se qui se passait. D'abord son père, et maintenant, sa mère...
Ensuite, elle se revoyait dans une pièce sombre, seule, chantonnant ces quelques mots en japonais:

"Futari ga ita heya ima mo sono mama
Kagi mo kakezu ni
Itsudemo kimi ga kaette koreru you ni
Zutto matteru yo wakatteru kedo
Ima de mo kimi ga doa wo akeru sugata ga mierun da
Ashita wa kitto kaette kite kureru kana"

Ensuite, c'était calme...très calme... trop calme. Ensuite, il y avait un cri strident et c'est sur cela qu'elle se réveillait, en sueur, la plus part des matins.

"Bon, c'est pas tout, mais il faut que je m'habille"

La jeune fille se leva et alla s'habiller de son habituel kimono bleu. Elle mit un peu ses cheveux en place puis descendit les escaliers pour finalement aller se préparer un bol de céréales qu'elle mangea a toute vitesse et bu un verre de jus d'orange puis prit au passage son sabre et se dirigea vers le lycée, les écouteurs dans les oreilles. Pas loin de chez elle, elle vit un groupe d'adolescents se battre... contre un enfant?! A 5 contre 1 en plus! Là, s'en était trop. La jeune fille alla prêter main forte au jeune garçon. Leur réglant leurs comptes en un rien de temps, sans sabre. Juste avec ses poings. C'est durant ces jours-là qu'elle remerciait son père pour lui avoir apprit à se battre.
Ensuite, elle alla aider le jeune garçon a se relever puis sortit une petite boite en métal dans laquelle se trouvait de la crème contre toutes sortes de blessures. Avant de l'appliquer, elle l'interrogea du regard, son sac en bandoulière sur l'épaule...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://the-midnighters-rpg.forumactif.com
Toshiro Bloodice

avatar

Messages : 32
Date d'inscription : 22/05/2010

Carte Civile
Type:: Midnighter
Nom et Prénom: Toshiro Bloodice
Don/Pouvoir/Arme/Particularité:: la glace

MessageSujet: Re: Une matinée bien difficile [PV Satsuki]   Mer 14 Juil - 13:39

Toshiro était un sale gosse. Toutes ses années qu’il avait passé seul l’avaient endurci au point qu’il réussissait à masquer toutes ses émotions. Seuls les livres avaient la capacité de le sortir de cette froideur infernale dans laquelle il s’était enfermé. Quand il lisait, il oubliait tout, il s’enfonçait dans l’histoire et plus rien ne pouvait l’arrêter. C’était comme ça et pas autrement. Il ne faisait plus confiance aux hommes. Il en avait eu assez. Surtout qu’il avait toujours le foyer aux fesses, alors n’importe qui pourrait l’attraper et l’emmener dans cet enfer en contrepartie d’une petite récompense. Non, il avait décidé de ne plus accorder le moindre intérêt aux hommes, seul Yuuki comptait, Yuuki et les livres. Deux choses qui le maintenaient en vie. Et puis il y avait cette personne aussi. Son sauveur, il devait l’attendre, c’était le prit à payer pour le remercier. Un jour il viendrait le chercher, pourquoi, quand, comment ? Qu’importe, il lui devait bien ça.

Mais bon l’heure n’était pas à se plonger dans son histoire. Il se faisait tabasser là ! S’agitant comme un forcené, il ne réussissait pourtant pas à s’extirper des griffes de ces grands boutonneux. Il frappait avec son corps squelettique ne réussissant qu’à faire un peu plus fort cette bande d’abruti. Et puis, il devait avouer qu’il avait mal. Il sentait son sang lui couler sur la joue, il était en très mauvaise posture. Un poing se leva, s’était finit il allait être mis KO. Il ferma les yeux s’attendant à recevoir un coup des plus forts. Mais non, rien. Il entendit quelques gémissements et lorsqu’il ouvrit les yeux une jeune fille se tenait à côté de lui. Les cinq ados rampaient sur le sol, fuyant la tigresse qui les avait mis en déroute. Une tigresse qui avait sortit un tube de pommade en vue de soigner l’enfant qu’elle venait de sauver. Mais Toshiro était ailleurs, il avait été frappé par le physique de la jeune fille. Elle lui ressemblait. Des cheveux presque blancs, des yeux verts, c’était bien la première fois qu’il voyait quelqu’un avec un tel physique. Elle le regardait avec étonnement, on sentait bien qu’elle voulait comprendre ce qui s’était passé. Lui détourna les yeux. Yuuki vient rejoindre son ami, lui grimpant dessus pour lécher ce visage maltraité. Toshiro le repoussa gentiment, le gardant dans ses bras. Il fallait qu’il remercie la demoiselle et qu’il s’excuse, mais les sons refusaient de sortirent de sa bouche. Plusieurs fois il essaya, il devait ressemblait à un poisson à ouvrir et fermé la bouche ainsi. Une petite lumière s’alluma dans sa tête. C’était donc pour ça qu’on disait « muet comme une carpe ! ». Fière de sa découverte le courage lui revint et il déclara doucement, sans quitter Yuuki des yeux :

« Merci de euh… de m’avoir aidé. J’espère que ça ne causera pas de problèmes. »


Il allait s’excusait et partir lorsqu’un bruit familier se fit entendre. Son estomac gronda à nouveau. Yuuki qui trouvait ça amusant aboya en remuant la queue. Toshiro lui, couvrit son ventre de ses deux mains décharnée. De quoi allait-il avoir l’air devant la dame ? Il était bien amoché, ses vêtements trop grands déchirés et pour combler le tout son ventre faisait un bruit monstrueux. Quel horrible début de journée. S’il avait sut il se serait laissé attraper par les flics… Quoi que, si c’était pour retourner au foyer non merci ! Lâchant un soupir il tourna enfin son regard de jade vers la jeune fille, un regard froid et fatigué. Il lui dit alors :

« Pardon pour le dérangement, je suis… vraiment désolé. Je vais y aller, merci encore. »

Pourtant il ne se leva pas, il ne voulait pas le montrer mais il avait mal. Sa tête tournait et il sentait bien que s'il se levait, il retomberait aussitôt par terre. Et ça il ne voulait pas que sa sauveuse le voit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yuuno Shimaku

avatar

Messages : 97
Date d'inscription : 05/01/2010
Age : 20
Localisation : Il doit être calme et éclairé par la lumière lunaire le soir

MessageSujet: Re: Une matinée bien difficile [PV Satsuki]   Mer 14 Juil - 15:03

La jeune fille fut attendrie en voyant le jeune chiot lécher la joue de ce garçon qu'elle venait de "sauver". Il y avait malgré tout quelque chose qui la turlupinait. Qu'avait-il fait pour s'attirer les foudres de ce groupe d'adolescents de son lycée? En y repensant, elle allait passer un sale quart d'heure lorsque ces cinq imbéciles allaient tout rapporter au proviseur. En effet, elle était dans leur classe. Déjà que sa réputation de petite bagarreuse était bien soudée. Il ne fallait pas y ajouter qu'elle avait carrément mit a terre un groupe. Rohh, pis zut hein! Ils s'attaquaient a un enfant! Du coup, elle se demandait si elle allait aller au lycée ce jour là. N'empeche, elle ne leur avait pas infligée de blessure graves, elle leur avait simplement donné une bonne leçon et apprit par la même occasion que s'attaquer a un enfant, ça ne se fait pas! Surtout quand elle est dans les parages. Le "est-ce qu'elle irait en classe ce jour-là ou pas?" resta sans réponse pour le moment. Le plus important, c'était de soigner le piteux état de cet enfant

" Ce n'est rien" Fit-elle avec un petit sourire avant d'ajouter, plus hésitante"Est-ce que tu permets que je m'occupe de l'arcade de ta lèvre?"

Elle attendit tout de même une réponse. Puis fut amusée en voyant son petit chien aboyer et remuer la queue en entendant son ventre grogner. D'ailleurs, elle avait un paquet de biscuit qu'elle réservait à la pause de ce matin-là. Mais elle s'en fichait, si ça pouvait servir ailleurs.. Elle le lui proposerait après avoir put s'occuper de ses blessures. Elle devinait bien qu'il n'était pas vraiment en forme. D'ailleurs, ça se voyait plus que bien a l'état de ses vêtements et a la mine qu'il tirait. Son regard vert avait quelque chose de froid..et de fatigué. Avait-il passé une nuit blanche? Et puis déjà, que faisait-il ici de si bonne heure? Toutes ces questions restèrent sans réponses. Mais elle comptait bien en avoir. ça l'intriguait en faite, et pas qu'un peu. De leurs côté, les cinq abrutis s'étaient cassé. Elle en soupira.. C'était sur et certain, elle aurait droit a des représailles dignes de ce nom. Encore une fois, si elle allait au lycée, elle finirait a nouveau par rentrer la nuit tombée. Et après ça, elle aurait sa ronde a faire... Ce que les journées étaient longues la semaine. Elle elle n'en était encore qu'au début... Oh là là. Pourquoi ses parents l'avaient-ils laissé? Hein? Pourquoi? Encore aujourd'hui, elle l'ignorait. Le garçon prononça a nouveau des paroles d'excuses mais ne se leva pas pour autant..

"ça va?.. ça n'en a pas l'air pourtant.. "

Allez savoir pourquoi ça l'inquiétait. Ca l'inquiétait beaucoup même. Elle avait beau ne pas le connaitre, elle n'était pas tranquille en le voyant ainsi. Elle voulait l'aider plus que ça. D'un côté, elle "devait" l'aider. Ca faisait partie de ses principes de Guardian. C'est pour cela qu'elle décida de ne pas partir avant s'être assurée qu'il allait bien. Quit a manquer les cours et aller une fois de plus en retenue... Encore une fois...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://the-midnighters-rpg.forumactif.com
Toshiro Bloodice

avatar

Messages : 32
Date d'inscription : 22/05/2010

Carte Civile
Type:: Midnighter
Nom et Prénom: Toshiro Bloodice
Don/Pouvoir/Arme/Particularité:: la glace

MessageSujet: Re: Une matinée bien difficile [PV Satsuki]   Mer 14 Juil - 18:21

Toshiro devait avouer qu’il ne se sentait pas bien du tout. Plus sonné que prévu, il était incapable de se lever et il saignait abondamment s’essuyant le visage toutes les deux minutes. Non pas qu’il soit gravement blessé, mais il est de ces parties du corps qui une fois ouvertes saignent en continu donnant l’impression qu’un malheur est arrivé. Et puis il enchaînait les catastrophes. Sans y penser il passa sa main pleine de sang sur le beau pelage blanc de Yuuki. Les poils de celui-ci ce teintèrent de rouge et le cœur de l’enfant faillit s’arrêter croyant que son ami était blessé. Il se rendit bien vite compte que c’était sa faute et fut rassuré. La jeune fille ne les quittait pas. Accroupis près d’eux elle les regardait curieusement. S’inquiétait-elle ? Certainement pas. Elle devait avoir pitié de son état, ou voulait juste retarder son départ pour l’école. Si elle ne voulait pas y aller, elle n’avait qu’à le dire, il irait volontiers à sa place lui. Yuuki s’agitait dans ses bras. Il devait vouloir jouer, ou bien il avait aussi faim que son maître. Ça devait être ça.

La jeune fille se pencha alors vers lui, demanda timidement si elle pouvait soigner sa lèvre et son arcade. L’enfant qu’il était aurait du se blottir dans ses bras et la laisser faire, mais Toshiro ne se considérait pas comme un enfant. Il aurait bien refusé l’aide de cette fille, mais le sang qu’il perdait l’inquiétait. Il se demandait si il lui en restait beaucoup et s’il allait mourir. S’il restait en vie, il allait falloir qu’il se renseigne sur la quantité de sang qu’il avait le droit de perdre. Gesticulant timidement à cause de son indécision, les taches rouges sur le pelage de Yuuki finirent de le convaincre.

« Je… Je veux bien, merci. »

Il n’avait pas l’habitude d’accepter de l’aide. Il se demandait comment il allait faire pour payer sa dette. Peut-être pourrait-il faire ses devoirs ? Mais, malgré ses connaissances il n’était pas sûr s’y arriver… Bah, il pourrait toujours lui proposer, de toute façon il allait bien falloir qu’il fasse quelque chose en contrepartie de son aide, il devait seulement trouver quoi. Sa tête lui faisait un mal de chien et ses jambes tremblantes commençaient à lui taper sur les nerfs. Mais il était sous le choc, même s’il refusait de l’avouer, sa condition physique plus que désirable et la bagarre dans laquelle il s’était retrouvé avaient eu un sacré impact sur ses nerfs d’enfant. Il n’avait pas peur, non si c’était à refaire, il foncerait, mais la retombée d’adrénaline avait eu pour effet de faire remonter toute sa fatigue. Il sentit Yuuki, s’agiter entre ses bras pour tenter de s’en extraire. Pensant qu’il faisait mal au chiot, Toshiro le lâcha et contre toute attente le petit chien sauta sur la demoiselle, enfouissant sa truffe dans le sac de celle-ci. Il avait dû sentir un petit truc à grignoter. Farfouillant frénétiquement, le chiot ne mit pas longtemps à ressortir avec un sachet de petit gâteau coincé entre les dents. Toshiro fronça les sourcils et Yuuki comprit qu’il avait fait une bêtise. Il reposa doucement son butin au pied de la propriétaire, aboya pour s’excuser et retourna se blottir dans les bras du petit garçon. Il n’eut pas le temps de demander pardon pour son chien que la jeune fille lui demanda si ça allait. Elle l’assura que ça n’en avait pas l’air et elle avait plus que raison. Dans un murmure il souffla :

« Ce n’est rien, il faut juste que… je reprenne des forces. »

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Une matinée bien difficile [PV Satsuki]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Une matinée bien difficile [PV Satsuki]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Etre sauvage, un rêve bien difficile à conserver.|| Galimybé.
» Il est bien difficile d'avoir le sentiment de la liberté, mais moi, je l'ai trouvé
» DE GABRIEL BIEN AIME A MARC BAZIN LES PRIMAIRES SANG UN CONSEIL ELECTORAL !e
» Réfléchie bien !
» Faut bien trouver une occupation... [ PV : Patte d'Hiver ]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Midnighters :: Hors-RPG :: Corbeille :: Rps-
Sauter vers: