The Midnighters

Forum RPG inspiré du roman The Midnighters
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Le silence est souvent de courte durée #PV Kairos

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Yuuno Shimaku

avatar

Messages : 97
Date d'inscription : 05/01/2010
Age : 20
Localisation : Il doit être calme et éclairé par la lumière lunaire le soir

MessageSujet: Le silence est souvent de courte durée #PV Kairos   Sam 2 Nov - 16:46

Normalement, à cette heure-ci, soit 22h30, je n'avais strictement rien à faire dehors. Habituellement, j'étais peut-être au chaud et à l'abri dans la maison de mon oncle, ou en tout cas pas seule. Me promener comme ça, seule, c'était risquer gros, puisqu'il existait des créatures qui auraient pu me tuer à tout instant. Cependant, je n'avais pas la moindre envie de rester à la maison après avoir eus un différent avec mon oncle, alors j'étais sortie sans me retourner, juste pour aller me balader et décompresser. Je n'avais clairement pas envie de rester à proximité de lui, et donc j'étais sortie, marchant de manière énergique.  J'aimais la nuit, et son atmosphère incertaine,  mais surtout, ce qui me plaisait, c'était la lune et sa lumière qui éclairait mes promenades silencieuses.

Rapidement, depuis chez mon oncle, j'avais parcourus la route qui me séparait du parc et m'étais directement dirigée près de l'étang. C'était en quelques sortes l'endroit où j'aimais venir, car il n'était pas marqué par la présence des Darklings... Ou du moins, je n'en avais jamais vu ici, et c'était plutôt une bonne nouvelle pour moi, puisque je ne me défendais jamais correctement. Mon oncle ne me laissait en général pas sortir seule, mais cette fois, j'en avais vraiment besoin. Je n'avais même pas pris mon téléphone avec moi, j'avais juste la musique, et ma liste de lecture me passait des musiques entrainantes, chose qui était plutôt bien, puisque ça m'empêchait de déprimer et de repenser à ma dispute passée.

J'aimais beaucoup mon oncle, il m'avait appris tellement de choses et s'était toujours porté garant de moi, mais parfois, je trouvais qu'il exagérait. Pourtant, je lui tenais tête, car je n'étais plus la gamine immature qui ne sait plus se contrôler, au contraire. C'était même lui qui m'avait appris,c'est pour cela qu'il devait arrêter de s'en faire pour rien. Et cela m'énervait qu'il ne comprenne pas cela alors, à ma manière, je lui avais montré que j'étais fâchée.
Désormais, je m'avancais vers le bord de l'étang et m'y assise, posant mes mains dans l'herbe, et regardais devant moi, pensive. Si la nuit ne me faisait pas vraiment peur, c'était l'heure qui m'inquiétait un peu, et le silence. Je détestais le silence, et c'est pour ça que j'enfoncais encore plus mes écouteurs dans mes oreilles, attendant. Peut-être que mon oncle viendrait me chercher... ou peut-être pas. Je n'en savais rien, mais j'espérais juste qu'il n'envoie pas la police pour me retrouver.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://the-midnighters-rpg.forumactif.com
Kairos Tokui

avatar

Messages : 4
Date d'inscription : 31/07/2013
Age : 27

MessageSujet: Re: Le silence est souvent de courte durée #PV Kairos   Sam 2 Nov - 19:01

Il avait prit l'habitude de dormir la journée, depuis quatre ans maintenant. De temps en temps malgré tout, ça lui arrivait de le faire le soir, ou pas du tout. Se promenant seul, il évita volontairement de prendre un chemin ou il aurait une chance de croiser un confrère guardian. Malgré le fait qu'il en était un lui aussi, il n'était pas vraiment apprécié de ses semblables, sa faute à lui en premier, ne se montrant pas vraiment amical. Il préférait la compagnie de Yuuno à celle des autres.

D'ailleurs, il avait fini par recevoir un appel de l'oncle de cette dernière, lui affirmant qu'elle était partie depuis un moment. Kairos ne put s'empêcher d'être inquiet sur le coup. Il savait bien que la jeune midnighter était débrouillarde quand elle le voulait, mais aussi qu'elle ne se rendait pas toujours compte des problèmes qu'elle pouvait s'attirer.

Soupirant un coup, il prit malgré tout le temps d'aller acheter de quoi manger avant d'aller chercher la jeune fille. En y repensant, même si elle n'était pas la physiquement, il pensait constamment à elle, se demandant souvent ce qu'elle faisait de son côté. Après tout, c'était elle qui l'avait sauvé et permit de trouver un véritable sens à sa vie, alors il ferait ce qu'il faut pour la remercier. Il lui avait déjà promit de rester près d'elle et la protéger. Il rougit un peu en repensant à cela, il s'était un peu emporté sur l'instant, mais, il ne regrettait rien.

Marchant, il finit par apercevoir la personne qu'il recherchait, il s'approcha et s'installa à côté d'elle. Cette dernière ne semblait pas l'avoir remarqué. Prenant alors une boite de nourriture qu'il avait sous le bras, il la mit devant les yeux de la jeune fille pour lui faire remarquer sa présence.
Ouvrant alors la sienne, il l'une des crêpes qu'il y avait dedans, celle pleine de chocolat de préférence, et commença à manger.
S'assurant alors qu'elle n'avait plus ses écouteurs dans les oreilles, il prit la parole après avoir avalé.


"Tu sais que tu as inquiété pas mal de personnes en disparaissant comme ça ?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yuuno Shimaku

avatar

Messages : 97
Date d'inscription : 05/01/2010
Age : 20
Localisation : Il doit être calme et éclairé par la lumière lunaire le soir

MessageSujet: Re: Le silence est souvent de courte durée #PV Kairos   Lun 4 Nov - 10:08

J'étais toujours perdue dans mes pensées, écoutant les chansons qui se succédaient dans mes oreilles, sans pour autanr les chanter, car je n'aimais pas chanter. Et puis, cela aurait permis à quelqu'un de me retrouver facilement. En faite, je n'avais pas vraiment envie que l'on me retrouve. Je voulais être seule même si, intérieurement, je savais que cela ne durerait pas longtemps. Je n'étais jamais seule trop longtemps, je n'avais pas le droit . Mon oncle avait trop peur pour moi, chose qui me dérangeait un peu en un sens. Je ne voulais pas qu'il me préserve de tout, même si je savais que c'était pour mon bien. Il me le répétais souvent en caressant le dessus de ma tête "tu as trop vécu de choses dures pour continuer maintenant". C'était gentil, de penser à moi comme ca, mais je voulais continuer à vivre un peu pour moi, voler de mes propres ailes.
D'ailleurs, en ce moment, je n'étais même pas avec Kei, le Shiba de mon oncle. Lui qui m'accompagnait dans la plus part de mes escapades nocturnes, lui qui sentait le danger avant que je ne le remarque. Je m'étais dite que, vu l'heure, aucune entité maléfique ne voudrait ma peau, alors être seule ne poserait aucun problème. En faite, je m'en fichais même. C'était moi qui avais choisis ma solitude, et je l'assumais parfaitement. Je finirais bien par rentrer lorsque je jugeraid qu'il serait temps, donc bien après minuit.
Je lancais un regard en direction de l'étang qui avait une légère couleur bleutée malgré la vase, sans doutes à cause du reflet de la lune. J'esquissais un sourire, car j'aimais la lune et sa lueur qui se modifiait en fonction de la période du mois. Je levais mes yeux vers le ciel, remarquant son éclat au travers de la cime des arbres qui entouraient l'étang. Là, elle n'en était qu'à son second quartier, mais je continuais de la trouver belle malgré tout. Sa couleur, sa pureté... j'aimais tellement cet astre qui éclairait mes escapades en solitaire. Après un bref instant à l'observer, je soupirais longuement, penchais ma tête à gauche puis à droite pour faire craquer mes vertèbres et soupirais à nouveau.

En ce moment, je pensais un peu a Kaichan, comme je l'appelais, et même s'il était plus âgé que moi, cela m'était bien égal. Finalement, c'était un peu grâce à lui que je n'avais plus eus peur d'aller vers les autres. En faite, "plus peur d'aller vers lui". C'était encore une des rares personnes avec qui je passais du temps, et j'avais l'impression que son esprit se fermait suffisamment pour que je n'entende pas constamment crier quelconque douleur dans ma tête. C'était un avantage pour le moment, mais qu'en serait-il s'il se blessait réellement ? S'il avait besoin de moi ? Je déglutit rien qu'à y penser. Il faudrait que je trouve une solution pour que mon don ne soit plus bridé quand ce moment arriverait. Mais pour l'instant, j'avais cessé d'y réfléchir, trop occupée à regarder mon reflet dans l'eau. Il était diffus, je forçais un léger sourire, et fut surprise de voir un bol de nourriture sous mon nez. Je regardais les crêpes, silencieuse, me demandant comment elles avaient fait pour arriver sous mon nez et tournais la tête, voyant alors Kai, assis près de moi. Je lui adressais un sourire et prit une des crêpes, pour la manger sans rien dire. Ne l'ayant salué que d'un petit sourire en coin, qui disparu lorsqu'il parla, et je répondis

"De toute évidence, tu sais toujours où je suis. J'ai pas peur d'inquiéter les autres si tu me retrouves à chaque fois"

Délaissant la crêpe mais la gardant dans ma main, je posais mon oreille sur son épaule, quelques minutes, juste pour être sûre que je ne rêvais pas et fermais les yeux, puis me redressais, les rouvrit et terminais ma crêpe avec avidité, sans en reprendre une pour autant. Alors, je ramenais mes jambes contre ma poitrine et entourais mes genoux de mes bras, continuant

"Et puis, j'inquiète qui.. ? Mon oncle et toi ? C'est tout ?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://the-midnighters-rpg.forumactif.com
Kairos Tokui

avatar

Messages : 4
Date d'inscription : 31/07/2013
Age : 27

MessageSujet: Re: Le silence est souvent de courte durée #PV Kairos   Mer 20 Nov - 10:54

Il termina vite ses trois crêpes. Le soir, ça faisait un peu lourd, certes, mais il supportait cela volontiers tant qu'il pouvait manger ce qu'il aimait.
Il observa les réactions de Yuu et écouta cette dernière, ayant un petit sourire.


"N'en fais pas une habitude malgré tout. Moi ça m'inquiète vraiment quand tu disparais d'un coup."

Après tout, c'était elle qui l'avait sauvé, et lui avait permis de commencer une nouvelle vie, si on pouvait le dire ainsi. Au moins, aujourd'hui, il pouvait se battre parfaitement, et protéger la jeune fille, comme il le lui avait promis quand il avait fini son entraînement.
Il était devenu proche d'elle, peut être aussi proche que l'oncle de cette dernière. C'était ce qu'il souhaitait avant tout, et prendre soin d'elle.
Il fut légèrement surpris lorsqu'elle posa sa tête sur son épaule, mais la laissa faire sans rien dire. Au fond, il était content que ça se passe ainsi. Enfin, au moins, il la voyait plus détendue que tout à l'heure. Il aimait la regarder, ça l'apaisait beaucoup de la voir.
Par contre, lorsqu'elle posa sa question, il rougit un peu de gêne et détourna son regard, regardant la lune à son tour.


"Certainement d'autres... je suppose."

En fait les autres, il s'en fichait royalement, lui s'inquiéterait toujours Yuuno. La regardant, il posa sa main sur la tête de la jeune fille qu'il caressa un peu.

"Yuuno... tu sais, peu importe ce qu'il peut se passer autour de nous, je serais toujours autant inquiet de ce qui puisse t'arriver. Je t'ai promis de toujours te protéger."

Il sourit légèrement.

"Alors... évite de faire des frayeurs comme ça."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yuuno Shimaku

avatar

Messages : 97
Date d'inscription : 05/01/2010
Age : 20
Localisation : Il doit être calme et éclairé par la lumière lunaire le soir

MessageSujet: Re: Le silence est souvent de courte durée #PV Kairos   Sam 30 Nov - 14:47

J'avais posé mon menton sur mes genoux, regardant fixement le lac. J'aimais bien venir ici, c'était plutôt un endroit calme, il n'y avait pas de risques que je fasses des mauvaises rencontres. C'était plutôt une bonne une nouvelle pour moi, qui préférait éviter les ennuis, et même éviter les gens, en faite. Enfin, ceux qui étaient extérieurs à ma vie puisque malgré tout, il y en avait deux à qui je tenais énormément, mon oncle et Kaichan. Dans le fond, je m'estimais heureuse de les avoir tous les deux. Au moins, j'avais l'impression d'être importante pour quelqu'un, et ça, ça me rendait un peu moins soucieuse, j'avais moins l'impression de m'imposer, de déranger. J'eus un léger sourire, et fermais les yeux en sentant la main de Kai sur mes cheveux. C'était quelque chose qu'il faisait souvent, et que j'appréciais, bien qu'il me décoiffait parfois, mais ça ne me dérangeait pas plus que cela. C'était lui, et pas un autre qui le faisait, alors qu'importait l'état de mes cheveux ensuite. Je finis par me redresser légèrement et allonger mes jambes devant moi, prenant appui sur mes mains.

J'avais abaissé mon regard vers l'eau qui était vachement calme ce soir-là. Elle semblait paisible, ce qui annoncait une bonne soirée. Une soirée sans problèmes. Du moins, c'est ce que je voulais croire.  Et voilà que Kairos reparlait, mais je n'entendais qu'à demi ses paroles. Un peu perdue dans mes pensées, j'avais loupé le début de sa phrase, mais j'essayais du moins de me concentrer sur la fin, pour être sûre de pouvoir répondre ensuite. Je me resserrais un peu contre lui, juste pour rester à sa proximité et je finis par répondre "Oui, je sais, mais va pas penser que je ne m'inquiète pas pour toi, moi non plus" Je marquais une brève pause, et continuai, après avoir souris moi aussi "D'accord, d'accord, je vais essayer de ne plus le reproduire"

Amusée, je passais une de mes mains dans la poche de mon pantalon et en sorti mon téléphone portable, avec sa clochette qui tintait à peine qu'elle bougeait "De toute évidence, tu peux toujours m'appeler si tu as peur" dis-je, voulant me montrer rassurante, mais peut-être que le fait que je dise qu'il ait "peur" lui déplairait... Enfin, trop tard pour revenir en arrière maintenant. Ce qui était dit était dit. D'ailleurs, je vérifiais rapidement si j'avais reçu quelconque appel ou sms, mais en voyant le prénom de mon oncle s'afficher, je fermais mon téléphone et le posais dans l'herbe à côté de moi, murmurant ensuite "J'en connais un qui va m'engueuler en rentrant..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://the-midnighters-rpg.forumactif.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le silence est souvent de courte durée #PV Kairos   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le silence est souvent de courte durée #PV Kairos
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Tyrolienne et courte echelle
» Récit des rêveries d'une courte vie. Histoire de Gabriel Denroth, ou Eto Hachiro.
» Durélie Grindelwald
» Histoire Courte [ U-C ]
» Une courte matinée (pv. Soma)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Midnighters :: Tatsuka-Périphérie :: Le Parc :: L'étang-
Sauter vers: