The Midnighters

Forum RPG inspiré du roman The Midnighters
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Le trésor retrouvé [ LIBRE ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Toshiro Bloodice

avatar

Messages : 32
Date d'inscription : 22/05/2010

Carte Civile
Type:: Midnighter
Nom et Prénom: Toshiro Bloodice
Don/Pouvoir/Arme/Particularité:: la glace

MessageSujet: Le trésor retrouvé [ LIBRE ]   Lun 24 Mai - 12:43

Vingt heure trente, heure où la bibliothèque ferme officiellement ses portes. Un petit garçon aux cheveux blancs attendait patiemment, caché dans l’ombre d’un buisson, que le gérant soit sorti. Le voilà. L’homme monta dans sa voiture et s’éloigna enfin du bâtiment. Ni une ni deux l’enfant fila vers la grille d’aération, un petit chiot à sa suite. Sans un bruit, il se faufila à l’intérieur et entra dans la bibliothèque. Son cœur battait la chamade, il allait enfin le retrouver. Deux jours qu’il ne l’avait pas vu à cause de cette maudite faim qui le tiraillait, il avait été obligé de chercher de la nourriture et avait dû l’abandonner pendant un soir. Bien sûr il s’excuserait, mais qu’importe, il allait enfin pouvoir le prendre dans ces bras. Le voilà à l’intérieur du bâtiment. Il connaît les rayons par cœur, il sait ou le trouver et c’est sans allumer la lumière qu’il se dirigea vers le coin des livres scientifiques. Là, il compta. Trois étagères en partant du haut,, vingt-trois livre en partant de la gauche, le voilà.

Toshiro s’empara du livre et le serra contre son cœur. Il n’avait pas bougé, il l’avait enfin retrouvé, quelle chance que personne ne l’eut emprunté ! Le sourire aux lèvres, il sautilla sur place, ces moments de joie étaient rares dans sa vie, seuls les livres réussissaient à lui rendre le sourire qu’il avait perdu il y a quelques années. Le petit garçon alla s’asseoir sur une des tables, la plus éloignée des fenêtres. Là, il alluma une des petites lumières du bureau et ouvrit « L’encyclopédie des étoiles, Vol 6 » à la page trois cent cinquante-sept. Il se rappelait la ligne exacte où il avait dû s’arrêter. La voilà, « les supers novas ». Un frisson d’extase lui remonta l’échine. Il parcouru avidement les pages du livre dévorant chacune des informations que l’objet lui fournissait. Il faut le dire, le savoir c’était sa drogue. Il en avait besoin, il ne pouvait pas rester plus de quelques jours sans rien apprendre, ça le rendait littéralement fou.

Le petit chiot vaquait à ses occupations, courant près son ombre, mordillant les pieds nus de son ami, qui trop absorbé par son livre ne sentait absolument rien.

Minuit approchait. L’air autour de petit garçon commençait à se refroidir. Lui ne s’en rendait pas compte, mais le chiot préféra filer dans un des rayons plus chaleureux à son goût. Les mains de l’enfant se couvrirent d’une fine couche de glace, tout comme ses pieds. Cette fois ci il s’en aperçut, il n’arrivait plus à tourner les pages de son trésor de papier.

« Maudite maladie, pourquoi ça fait ça tous les soirs ! Raah allé là, laisse-moi bouger mes doigts ! »

Impossible, la glace empêchait ses articulations de se mouvoir convenablement, il avait beau s’énerver et essayer de la briser, rien n’y faisait, elle revenait instantanément. Et, comme chaque soir, il fut condamné à attendre. Repoussant le livre du bout du coude, il se laissa tomber à demi allongé sur la table. Des cristaux de glaces pendaient de ses cheveux blancs, et la peau de son visage commençait elle aussi à geler. Il savait que ça passerait, il fallait qu’il soit patient. Il n’avait pas peur, non, la seule chose qui l’obsédait c’était de pouvoir continuer de lire. Vivement que ça passe !

Minuit sonna, il entra à nouveau dans l’heure bleue. Toshiro ne le savait pas, mais d’autres étaient au courant, et lorsqu’il entendit un bruit par-delà les étagères d’histoire, il s’inquiéta. Ce bruit n’était pas normal… Les yeux fixés sur l’obscurité des rayons, il attendit…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Le trésor retrouvé [ LIBRE ]   Lun 31 Mai - 22:53

Imayaruk avait failli se mettre en retard. Certes, il n'y avait rien de réellement sérieux, d'autant plus qu'aucun de ces maitres étaient venus le voir depuis qu'il y allait, mais c'était pour le principe. Il devait, tout le temps où il n'avait pas de mission, être présent à la bibliothèque pour l'heure bleue, il devait pouvoir être joint. Mais, comme il n'avait réussi à finir aucun de ses livres, trop occuper à réfléchir sur lui-même, il avait négligé sont devoir, du moins, il avait failli. Mais bon, il se rattraper, il avait réussi à récupérer un vieux portable usagé, qui n'était pas mort et avait encore sa carte sim à l'intérieur, et après maintes recherches, et surtout un passage involontaire dans une maison, qui heureusement était vide, il avait trouvé un chargeur. Maintenant, il avait l'heure, et donc, il savait qu'il avait réussi à arriver à minuit moins cinq minutes, très précisément. A vingt-trois heures cinquante huit, il pénétrait dans la bibliothèque, et à minuit, il réalisa que les portables n'était pas fait pour l'heure bleue.

L'écran gela, il ne répondait plus, dommage. Il le réarrangea en lui, il avait assez fait joujou, mais ce soir, ç'aurait été une bonne chose d'avoir quelque chose pour s'occuper, après tout, il ne récupérait pas de bouquin, et il ne souhaitait pas en lire, mis à part pour une bonne raison. Bon, au moins, pouvait-il marcher un peu, il voulait essayer quelque chose. Jusque-là, il n'avait jamais songer à faire une telle chose, il était une masse noire, autant le rester. Mais son envie de découvrir un peu le reste du monde l'avait emporter, et sa pensée lui avait dit que la nuit, il pourrait peut-être faire quelque chose avant l'heure bleue. Il fit donc ce qu'il avait envisager.

Maladroitement, il commença à moduler sa masse, tenter de faire un cou, et une tête qui tienne dessus. Juste cela lui demanda trois essais, il faisait un bruit monstrueux, mais il s'en fichait, il doutait qu'il y avait quelqu'un. Bon, maintenant qu'il avait réussi ça, rester à faire les jambes. Ce fut extrêmement dur pour lui, faire en sorte qu'elles n'aient pas une grosseur trop suspect, mais qu'elles lui permettent malgré tout d'avancer fut dur. Au bout d'une vingtaines d'essais, elles purent enfin maintenir la place, mais lorsqu'il tenta d'avancer, il échoua lamentablement. Son échec l'énerva, mais pas question de s'arrêter, il continua. Chaque essai le faisait avancer dans la bibliothèque, il faisait en sorte d'éviter de frapper les rayons, mis à part ça, il ne prenait en compte rien d'autre. Avançant, faisant à chaque fois de nouveaux tests, du genre placer tel volume d'os à tel endroit pour équilibrer, rendre une jambe moins lourde que l'autre, s'agrandir, quitte à paraitre trop grand, etc... Il ne trouvait pas, et cela l'énerver de plus en plus, de telle sorte qu'il ne vit pas les contours de l'endroit où il était, ce n'est que lorsqu'il entendit un petit bruit de frayeur entre les bruits de son corps qui s'affaissaient sur le sol ou en lui-même, qu'il comprit qu'il y avait quelqu'un d'autre à coté de lui. Et il commença en même temps à ressentir le froid des environs.
Revenir en haut Aller en bas
Toshiro Bloodice

avatar

Messages : 32
Date d'inscription : 22/05/2010

Carte Civile
Type:: Midnighter
Nom et Prénom: Toshiro Bloodice
Don/Pouvoir/Arme/Particularité:: la glace

MessageSujet: Re: Le trésor retrouvé [ LIBRE ]   Mer 2 Juin - 13:17

L'heure bleue avait commencé depuis quelques minutes déjà lorsque Toshiro entendit cet étrange bruit. Ne pouvant presque pas bouger, contraint à cause de la glace qui le devorait à de faible mouvement, il parvint à tourner lentement la tête dans la direction des étranges sons. Du bout des doigts il éteignit ensuite la petite lumière de la table. Peut-être que ce n'était rien, ou peut-être qu'on ne le verrait pas... Il espérait de tout cœur que personne ne le trouve. Imobilisé comme il l'était, n'importe qui aurait pu l'arreter et l'emmener au poste de police. Là bas, ils l'auraient sûrement renvoyé au foyer. Cette pensée lui serra le cœur et il pria d'autant plus fort pour que personne ne le se rende compte de sa présence. Puis, il pensa à Yuuki, le petit chiot. Où était-il ? Il ne fallait surtout pas qu'il se montre, sinon ils allaient le tuer ! Il n'y avait pourtant aucun risque, pendant l'heure bleue, Yuuki était comme les autres, figeait. Mais ça le petit garçon l'ignorait.

Il tenait beaucoup au petit chien. Cela faisait maintenant un an qu'ils étaient amis. Toshiro l'avait trouve dans une poubelle, affamé tout autant que lui, ils cherchèrent de la nourriture ensemble et ne se quittèrent plus. Enfin si, ils se quittaient de temps en temps, mais ils n'étaient jamais bien loin l'un de l'autre. Ils s'entraidaient chaque jour, le petit garçon trouvait la nourriture, le chiot le sauvait des griffes des assistantes sociales et aux hommes en uniforme. C'etait comme ça et ça le resterait. Toshiro ne voulait pas abandonné Yuuki, le petit chien était devenu son seul ami, et depuis qu'il avait lût se livre sur les fourrières canines, il tremblait toujours un peu plus sur le sort qui serait réservé à son compagnon si on l'attrapait. Mais il avait également peur pour lui, récemment le personel du foyer s'acharnaient à retrouver sa trace, était-il possible que l'un d'eux lui ait tendu un piège ?

Il avait de plus en plus peur, il était en train d'imaginer un énorme homme, tout de noir vêtu qui viendrait le chercher pour le ramener dans sa prison. Il avait sans doute beaucoup trop lût de livre... Mais les sons qui lui parvenaient n'étaient pas habituels, on aurait dit les bruits d'un liquide flasque qui se mouvait par à coup. Par moment on n'entendait plus un souffle, puis cela recommençait de façon plus énergique. Un petit cri de frayeur lui échappa. S'il avait put trembler il l'aurait fait, mais la glace qui recouvrait son corps l'en empêchait. Et plus il paniqué plus cette glace le dévorait, la couche devenait de plus en plus dure et ses os eux même semblaient gelés. Il maudissait de plus en plus son don, cette chose que lui nomait sa maladie, il la haissait car elle le rendait faible et fragile face à ce danger iminant. Le petit garçon se sentait de plus en plus impuissant, il était terrorisé par ses sons qui se rapprochait petit à petit. Le froid qui l'entourait se fit plus intense, la température à un mètre de l'enfant avait facilement du descendre dans les négatifs. Moins cinq ou six degrés certainement. Et Yuuki qui n'était toujours pas revenu, il fallait à tout prix qu'il reste caché.

Puis quelque chose dépassa du rayon philosophie. Quelque chose de noir et de diforme. Toshiro retint son souffle. La première pensée qui lui vint fut celle d'un sac destiné à le transporté, cette fois ci son imagination n'était pas allé chercher assez loin. Non, ce qui se cachait derrière les étagères était une chose dont le petit garçon ignorait encore tout, mais pour combien de temps...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Le trésor retrouvé [ LIBRE ]   Ven 4 Juin - 20:01

Imayaruk commençait à être vraiment ennuyé des visites impromptu des gens de la ville en la bibliothèque la nuit. N'avait-il pas, la journée, tout le temps d'aller consulter tel ou tel livre, mais non, il fallait que chaque semaine il tombe sur un midnighters ou un guardians. Bon, c'était vrai aussi que la bibliothèque appartenait à tous, et qu'ils ne venaient pas tous pour lire, mais quand même. Enfin, bon, il serait peut-être temps de regarder qui c'était, peut-être serait-ce enfin l'un de ses maitres.

Il tourna son masque blanc qu'il avait poli dans la journée, le rendant assez lisse pour qu'il brille dans la lumière, c'était pour se donner une allure plus... fantomatique. Il vit ce qui rendait si froid le lieu, un jeune enfant recouvert de glace. Bon, il était fixé, ce n'était pas l'un de ses maitres, et comme il ne portait surement pas d'arme, il y avait de grande chances que ce soit un midnighters. Il ne voyait toujours pas pourquoi les tuer, puisqu'aucun n'avait pour l'instant tenter quoi que ce soit contre lui, et puis, à la tête que faisait l'enfant, il voyait qu'il ne comprenait pas tout. Peut-être ne savait-il rien? De toute manière, il n'y avait pas grand chose à savoir, et il le découvrirait à temps, mais en attendant, peut-être faudrait-il faire quelque-chose.

Son visage lui avait paru un peu effrayé lorsqu'il avait tourné son visage vers lui, mais là... Bah, ce n'était pas un problème, le problème devrait plutôt être de clarifier la situation, après tout, ce n'était pas très réfléchi de laisser une situation comme ça pour penser. D'ailleurs, en parlant de penser, il ne penser jamais à décrire les personnes qui était face à lui, était-ce parce qu'ils étaient humain ou parce que ça ne l'intéressait pas ? Après tout, on s'en fichait, pour l'instant, voir comment aller l'enfant était plus important, encore qu'il devait y avoir d'autre chose importante, mais n'en voyant aucune rapidement... Autant préféré l'histoire de l'enfant.

Imayaruk se rapprocha donc, il continuait son travail pour se faire une silhouette humaine. Ce n'était pas très intelligent, et il ne préféra pas noter si l'enfant sembler plus, ou moins effrayé après avoir vu ça, après tout, il était ce qu'il était. Il avança jusqu'à être tout prés du visage de l'enfant, et, sachant clairement que ça aller prendre l'enfant par surprise, fît tomber son masque jusqu'au niveau du visage de l'enfant, avant de s'adresser à lui, d'une voix qu'il essaya d'être neutre :
" Hummm, comment allez-vous ? Cette question est peut-être idiote, mais elle me parait cruciale pour certaines raison, enfin, je crois tout de même me douter de la réponse, mais bon. Mais au fait, d'où vient cette glace ? Si elle vous gène, dites-le moi, je crois savoir comment la faire fondre bien que... Ça pourrait ne pas marcher."

Son approche, il l'espérait, avait sembler bonne, ça permettrait de tout rendre plus facile, et puis bon, il avait sa petite idée pour faire fondre la glace, bien que là, c'était une chose qui pourrait faire très peur.
Revenir en haut Aller en bas
Toshiro Bloodice

avatar

Messages : 32
Date d'inscription : 22/05/2010

Carte Civile
Type:: Midnighter
Nom et Prénom: Toshiro Bloodice
Don/Pouvoir/Arme/Particularité:: la glace

MessageSujet: Re: Le trésor retrouvé [ LIBRE ]   Sam 5 Juin - 12:47

Lorsqu’il vit cette chose noire et mouvante tourné ce qui semblait être sa tête, dans sa direction, Toshiro fut simplement tétanisé. Cette chose inhumaine, difforme, effrayante, s’avançait toujours vers lui. Plus sa peur augmentait, plus la glace le dévorait, si bien que chacun de ses mouvements devenait une lutte contre l’immobilité absolue. Toshiro pensait vivre un cauchemar, après tout ça ne pouvait être que ça. Une chose aussi terrifiante se déplaçait vers lui, lui pauvre minuscule enfant figé par cette étrange maladie. Ça devait être ça, un cauchemar horriblement réel. Il allait se réveiller, il devait se réveiller, pourquoi ne se réveillait-il pas ! La panique s’était emparée de lui, le souffle lui manquait, il ne comprenait pas qu’est ce qui lui arrivait. Un être pareil ça ne pouvait exister, ils n’étaient mentionnés dans aucun livre ! Mais s’il n’existait pas, pourquoi avançait-il vers lui ? Une hallucination ? Peut-être, serait-ce un nouveau symptôme de sa maladie ? Possible, peut-être que s’il réussissait à le toucher cette masse sombre disparaîtrait.

Il voulut essayer, mais la glace qui le recouvrait l’en empêchait et puis il fut freiné par le comportement de l’inconnu. Ce lui-ci avançait vers lui, certes mais on aurait dit qu’il essayait de faire quelque chose. Il avait l’air en train de se modeler. Le masque blanc qui devait représenter la tête se trouvait maintenant au sommet d’un cou trop long, les jambes ne tenaient pas bien, et puis, l’une était trop grande… Mais l’obscure gélatine continuait son travail de sculpture tout en avançant. Toshiro manqua de s’évanouir. Il trouvait ce spectacle à la fois terrifiant et ignoble. Quelques craquements lugubres se faisaient parfois entendre lorsque les articulations du monstre s’animaient. Il entendait des craquements lugubres émaner de la masse sans forme qui s’avançait toujours un peu plus. Des os, c’était ce à quoi pensait l’enfant. Il n’imaginait que ça, des os qui crissaient à chaque mouvement. Il vit ce semblant de jambe se tordre avec des angles irréalisables pour un humain, il faillit en vomir. Il voulait fuir, partir très loin, puis il réalisa qu’ils n’auraient peut-être plus jamais accès aux livres, sa terreur s’en accrue davantage. Ne plus pouvoir lire, ne plus avoir la possibilité d’apprendre… Quelques larmes lui montèrent aux yeux pour aussitôt se glacer. Et cette chose qui avançait encore…

Le monstre n’était plus qu’à quelques centimètres de Toshiro. Le pauvre petit garçon pouvait à peine bouger, et lorsque la « tête » de la chose tomba littéralement à son niveau, il laissa échapper un gémissement de terreur. Sa tête venait de descendre, sans qu’il se penche, impossible, impossible ! Et pourtant, Toshiro venait d’y assister, il ne comprenait plus rien. Il aurait pu vérifier sa théorie de l’hallucination, mais la frayeur lui empêchait tout raisonnement logique, un seul mot résonnait dans sa tête, « impossible ». Il manqua à nouveau de s’évanouir lorsqu’il entendit la voix de cette masse noire s’adressait à lui avec des phrases construites et des mots humains. Si elle parlait, elle pensait… Impossible. Elle lui demanda tout d’abord comment il allait, mais le monstre parlait plus pour lui-même que pour l’enfant. Il avait l’air de remettre en cause chacune de ses phrases, se demandant si elle était utile ou non. Puis, il proposa quelque chose d’étonnant. Il proposa de faire fondre la glace qui figeait Toshiro. L’enfant comprenait de moins en moins. Ainsi il n’allait as être dévoré ? Ou peut-être cet être difforme préférait manger chaud. Les idées se bousculaient dans la tête du petit garçon. Puis il repensa à cette histoire d’hallucination, s’il était libéré de ses mouvements, il pourrait vérifier ou fuir. Oui, c’était la seule solution. Il du faire un énorme effort pour vaincre la glace et la peur qui lui verrouillaient la mâchoire, et déclara dans un murmure :

« Vous pouvez me l’enlever ? Si vous en avez la capacité, faites le je vous en prie. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Le trésor retrouvé [ LIBRE ]   Mer 9 Juin - 19:16

Il avait du un peu attendre avant que l'enfant parle, surement que la glace devait le gêner, et puis, peut-être aussi la peur... D'ailleurs, en parlant de peur, l'enfant risquait peut-être d'avoir un choc avec ce qu'il allait faire, encore que... Bah, ce n'était pas son problème, et puis, il risquerait un jour de voir pire, autant le préparer. Ce n'était pas comme s'il allait faire quelque chose de vraiment moche, mais ce serait juste un peu surprenant, et un peu dangereux, pour lui comme pour l'enfant. Mais bon, ça lui changerait les idées, et puis, il fallait bien tenter, au moins il serait si c'était vraiment faisable, encore qu'il n'en douta pas. Mais avant...

Imayaruk poussa la table, faisant tomber l'enfant au sol, qu'il est mal ou pas ne l'intéressait pas le moins du monde. Il poussa la chaise, et enleva un livre qui était tomber lorsqu'il poussa la table. Vérifiant qu'il n'y avait plus rien qui puisse prendre feu, il s'occupa de lui. Il bougea de deux mètres en arrière, en glissant comme il avait l'habitude, vu que c'était préférable de mettre une pause à son projet de se créer une silhouette "humaine". Puis il revint à sa place, ayant laisser derrière lui tout ce qu'il avait récupérer, une bouteille de vin, un sac à main, trois livres, des gobelets en plastiques, etc... Il ne voulait pas que ce qu'il définissait maintenant comme expérience tourne mal, et cela aurait pu être le cas s'il avait garder ces affaires, certains produits étaient inflammables. D'ailleurs, de ces produits inflammables, il n'en avait garder qu'un sur lui, qu'il déposa juste à coté de lui, ainsi qu'un briquet à silex, il l'avait trouvé une nuit, alors que quelqu'un avait cru bon de passer dans les égouts, la personne c'était enfui, en laissant tomber son paquet de cigarette et le briquet, il n'avait pris que le dernier. Maintenant, il était temps de commencer, mais avant, il devait prévenir l'enfant, pas tellement de ce qui allait se passer, mais ce qui serait le mieux pour lui. Il remit son masque au niveau du visage de l'enfant avant de parler :

"Je vais commencer, libre à toi de regarder ou pas ce qui va se passer, en sachant que ce n'est pas non plus le plus beau des spectacles. En tout cas, je te préviens, si tu fermes les yeux, dés que tu commences à sentir une forte chaleur, et que le poids de la glace ne pèse plus en toi, tente de rouler sur le coté, sinon, tu risque d'avoir très, mais vraiment très chaud."

Et sans vérifier si l'enfant avait fermé les yeux, il se mit au travail. Il commença à faire sortir cinq lances d'os de son corps, qui, par la force du lance, vinrent s'enfoncer dans la glace. Ensuite, il fit continuer les lances dans une direction différente, ajoutant aux parties qui sortait de son corps des os qui n'était pas droit. Il était dur de faire passer les lances dans la glace, d'autant plus qu'il les avait fait plusieurs fois fait changer de directions les lances d'os. Il réussit tout de même, après cinq longues minutes, à faire ressortir les lances par le haut, et en changeant encore la direction, en les faire revenir en lui. Ainsi, il reprit la bouteille d'alcool en lui, avant de passer à la seconde phase de son plan pour enlever la glace. En forçant énormément, il réussit à faire avancer son corps liquide le long des lances d'os sans trop en perdre, perdant un peu de sa masse, qui finit par revenir lorsqu'elle eut finit par remonter les lances. Il déversa ensuite l'alcool en son corps, et par la partie de lui qui entourait les lances d'os, le déversa sur celles-ci. Grâce à son corps, il maintint le liquide, avant de prendre, avec un bras et une main d'os qu'il venait de créer, le briquet. Il enleva son corps du bout des lances, faisant ainsi retomber son corps liquide, et avant que celui-ci est fait la moitié du chemin, il alluma l'alcool sur les os, qui prit feu de suite. Il réussit à se retirer, et à retirer les lances à temps, avant que son corps prennent feu à son tour. Comme il avait calculé, la glace fondit, et petit à petit ses os s'éteignaient, mais au vue du nombre de lances et de l'alcool qu'il avait mis, il resterait quelques flammes avant que la glace soit totalement fondu, maintenant, rester à savoir si l'enfant avait réussirait à s'enlever à temps.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le trésor retrouvé [ LIBRE ]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le trésor retrouvé [ LIBRE ]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Obama en chute libre ...
» Un sous-vêtement dans l'arbre [Libre]
» JEAN JUSTE LIBRE HEUREUX ! JACQUES ROCHE EST MORT POU JE'L !
» Pas sur la neige...[Libre]
» ♦ Juste une envie d'oublier ... [ Libre ]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Midnighters :: Hors-RPG :: Corbeille :: Rps-
Sauter vers: